Ce que libres de royautés veut réellement dire.

Posted on

rf_square800

Libres de royautés (Royalty-Free) ne signifie probablement pas ce que vous penser. Voici de quoi il s’agit réellement:

Malheureusement, quand on parle de photos (ou d’images en général), libres de royautés ne veut pas dire que c’est gratuit.

Le terme “libre de royautés” utilisé un peu partout sur internet est inapproprié. Il devrait être changé pour “libres d’exclusivité” ou “sans exclusivité”.

Maintenant voici pourquoi..

Avant l’ère des caméras digitales, être photographe étaient couteux et difficile d’accès. Les frais pour le développement des films étaient élevés, et nécessitait des équipements complexes et dispendieux. Ils y avaient donc une quantité limitée de photographes, et ceux qui vendaient leurs photographies, le faisaient à prix d’or.

Les photographes professionnels avaient donc l’habitude de vendre l’exclusivité de leurs photos aux compagnies de publicité. Celles-ci achetaient les droits d’utilisations, et ne pouvaient les utiliser que pour une période de temps déterminée. Comme les prix étaient élevés, les photographes pouvaient vendre peu de photos, et quand même faire de bons revenus. Ils appelaient ce système “Royautés Gérées” ou en anglais “Royalty-Managed”..

Lorsque les caméras digitales sont arrivées, les choses ont beaucoup changées.

Les développements de films n’étant plus nécessaires, étant donné qu’on pouvait sauvegarder les images directement sur l’ordinateur. Le processus devint beaucoup plus simple et bien moins couteux. Beaucoup de nouveaux photographes amateurs sont apparus. Et comme l’apprentissage de la photographie fut également simplifiée, les amateurs devinrent bientôt de bons photographes.

En ayant plus de bons photographes, il y eu donc une augmentation rapide du nombre de photos à vendre. L’offre devint rapidement plus grande que la demande, et le prix des photos chuta rapidement..

Pour réagir à cette situation, les photographes professionnels cessèrent progressivement d’offrir l’exclusivité.

Ils optèrent plutôt de vendre leurs photos à plusieurs acheteurs en même temps, mais à prix plus bas. Ils ont appelés ce système  “Libres de Royautés” pour indiquer le changement par rapport au système précédent (Royautés Gérées).  En fait, ils auraient plutôt du le  nommer “Sans exclusivité” …

Allez visitez des sites qui annoncent des photos “royalty-free”. Vous verrez que ces photos ne sont pas gratuites. Vous devez payer à l’utilisation, et ce même si vous déjà la photo en main.

Ceux qui utilisent des photos d’autres personnes à des fins commerciales sans avoir d’autorisation, peuvent se voir poursuivre par les photographes ou les agences qui vendent ces photos. Des sites exclusifs comme Getty Images ou Istockphoto, poursuivent régulièrement en cour des personnes qui ont utilisé leurs photos, sans avoir payé les droits. Et dans certain cas, ca s’est s’avérer très couteux..

 “Alors c’est comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir”..

** Une version anglaise de cet article est disponible sur Stockphotodesign.com. **


tony_logo_small


Consultez nos autres blogs sur la photographie:

Qu’est-ce que le HDR (High Dynamic Range) ?

Comment trouver qui utilise vos photos sur Internet.

Comment tirer le maximum de votre caméra.

100 Trucs essentiels en photographie.

Quand devrait-on acheter une caméra SLR ?

Politique de confidentialité

#nosphotos  #photographie  #imagesutilisées  #stockphoto  #blog  #boutique  #medias  #royaltyfreeimages  #contact  #ameliorations  #imagesabordables  #pictures  #portfolio  #faq  #questionsetreponses  #modifications  #informations #creationdesitesweb  #amonsujet  #politiquesdeconfidentialite  #royaltyfree  #animations  #hdr


Si cet article vous a été utile, partagez le. Nous apprécions tout vos “tweets“, “likes“, “partages” et “+1s”.


 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *